Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 21:09

 

- Dans le contexte des chapitres 9 à 11 de l'épître aux Romains, Paul parle d'Israël comme d'un ancien olivier dont certaines des branches naturelles ont été très fortement émondées parce qu'elles étaient malades d'incrédulité. Cet olivier franc — ou cultivé — (11:16-24), c'est la maison, la famille ou la communauté d'Israël (Ep. 2:12). Les branches saines sont les Juifs croyants vivants avec — nous le verrons bientôt — des croyants vivants de la gentilité. Les racines saines sont les saints du passé, tous ceux du Tanakh, les Juifs messianiques, et les croyants de la gentilité qui ont vécu dans la foi en Dieu et en ses promesses, et dont les vies ont nourri l'arbre et contribué à sa croissance (Ro. 4:1-3, 9-22. Ga. 3:6-9. Hé. 11:8-22).

- Yeshoua est à la fois le plus grand accomplissement des promesses de Dieu et celui qui les accomplit. Il est le modèle de notre foi, la racine principale de cet arbre de vie d'où monte la sève, jusqu'à ses branches. Il est le premier, le plus grand, le plus fort, le "rejeton de Jessé" et de David annoncé par les prophètes, et il est "le serviteur de Dieu" appelé "la branche" ou "le germe" (voir Es. 11:1, 10. . 23:5-6. Za. 3:8. Ro. 15:12. Ap. 5:5; 22:16). L'olivier franc est l'image dont se sert le Rabbin Saul (Paul) pour parler de la communauté de la maison d'Israël.

- Que se passe-t-il lorsque des gentils placent leur confiance en Yeshoua ? Ils sont coupés de leurs oliviers sauvages (11:17) représentant divers passés païens, et greffés sur l'olivier franc d'Israël nourri par la foi au Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Ou encore comme Paul le dit ailleurs : "Ils se sont détournés des idoles pour servir le Dieu vivant et vrai" (1 Th. 1:9b).

Bien que les chrétiens de la gentilité soient greffés sur l'olivier d'Israël, une grande partie de l'Eglise, c'est triste à dire, s'est comportée et se comporte encore comme si elle était greffée sur un arbre de Noël — avec toutes ses lumières et ses décorations attrayantes —.mais coupé aux racines et en train de se dessécher.

Les gentils entrés dans le salut "sont rendus participants à la racine et à la graisse de l'olivier". Ils ne prennent pas la place des Juifs, mais ils sont "au milieu d'eux et avec eux" (11 : 17,KJV t.l)

Écoutez ce que dit l'Esprit de Dieu par la bouche de Paul à chaque croyant de la gentilité :

 "Ne te glorifie (n'exulte) pas aux dépens de ces branches (naturelles qui ont été coupées). Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes (soutiens) la racine, mais que c'est la racine qui te porte" (11:18).

Après avoir prévenu les chrétiens de ne pas faire preuve d'orgueil à l'encontre des Juifs (Romains 11:20-24), Paul dit qu'un jour viendra où tout Israël sera sauvé (11:26), et il affirme : "En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis (le terme est très fort dans le texte original) à cause de vous; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés (estimés, favorisés) à cause de leurs pères, car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel" (11:28-29).

Les Juifs — dont beaucoup sont encore des ennemis de l'Évangile, détestent Yéshoua, méprisent l'Église et s'opposent à elle - sont pourtant bien-aimés de Dieu ! Mais ce n'est pas tout : inversement, les ennemis des Juifs et ceux qui détestent Israël sont maudits par Dieu (Ge. 12:3. No. 24:9. Es. 49:25-26. Za. 12:9. Mt.25:40, 45).

 Les gentils sont greffés de manière surnaturelle et contre nature sur un arbre qui n'est pas le leur, mais les Juifs sont les branches naturelles. Pourtant, quand un Juif reçoit le salut, les croyants de la gentilité sont souvent étonnés. Cela montre combien l'Eglise s'est éloignée d'une perspective biblique. Dans les Actes des Apôtres, vous en souvenez-vous, le miracle extraordinaire était que des gentils soient sauvés !                                                                                                                                                     

Mais en parlant des Juifs, Paul dit que Dieu est capable de greffer à nouveau ces branches naturelles, si ces Juifs ont la foi. Il est plus facile pour eux d'être regreffés, parce que c'est là leur place d'origine. Mais ces branches ont besoin d'entendre la bonne nouvelle.

 Épouse du Messie et vous qui en faites partie, honorez vos ancêtres spirituels en leurs descendants physiques, tout comme vous aimez vos frères et sœurs selon la chair, ceux de votre famille qui ne sont pas encore sauvés. Comment ? Paul termine ce chapitre en utilisant par quatre fois le terme de miséricorde (Ro. 11:30-32). Si seulement l'Église avait obéi à la Parole de Dieu et fait preuve d'une miséricorde authentique envers Israël, en rendant les Juifs jaloux au lieu de les forcer à se convertir sous peine de mort, nous ne pouvons pas même imaginer combien la situation serait différente aujourd'hui.

Non seulement les Juifs ont besoin de la bonne nouvelle, mais ils ont besoin d'être soutenus, et d'être couverts dans la prière contre l'adversaire qui cherche à les détruire. Membres de l'Eglise, réveillez-vous à la vérité biblique que l'existence d'Israël est impérative pour vos vies mêmes en tant que croyants. La foi d'Israël aux promesses du Tanakh constitue le réseau de racines de l'olivier d'Israël. Si jamais Israël était détruit, cela prouverait que la Parole de Dieu, ses promesses à Israël et son alliance éternelle avec lui ne sont que mensonge, et le fondement spirituel de l'Église s'écroulerait.

- L’ennemi rode dans les couloirs des églises, y compris dans celles où  Israël est aimé, cherchant qui dévorer. Ne vous coupez pas des racines de votre Foi ! Demeurez dans la prière, soyez en quête de sainteté, refusez les voies du monde et éprouvez les esprits.

 

Extrait du livre les Racines de notre Foi de Chuck & Karen Cohen.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pierre 13/12/2009 17:11


c'est ta conception ... pas la mienne ... tu cites Paul pour venir au secours de Paul ... c'est de la tautologie...de plus tu pars de l'hypothèse (que tu fais thèse ) que la bible est parole de
Dieu, alors que la bible est paroles d'hommes sur Dieu. Ne sais-tu pas qu'il existe des incohérences dans les textes bibliques qui furent créés sur un tard ? Je peux te suivre jusqu'à un certain
point mais pas dans l'essentiel de ta foi. C'est pas grave.

pierre


CDO 13/12/2009 20:17



Bonsoir Pierre.


Je comprend très bien que l’on ne soit pas d’accord sur tel ou tel point de vue en
ce qui concerne les Ecritures Saintes, c’est tout à fait normal et je ne t’en veux pas, au contraire, cela m’a fait plaisir d’avoir pu discuter un moment avec toi. C’est vrai aussi qu’il peut y
avoir des incohérences dans les textes Bibliques, cela à déjà fait débat et beaucoup reconnaissent que selon les traducteurs et  leurs convictions du
moment, il y ait put avoir une certaine influence sur la manière d’interpréter les textes, mais tous reconnaissent aussi que l’un des buts voulut par Dieu est atteint, c'est-à-dire la diffusion
de sa Parole à travers toute la terre habitée. Malgré ces quelques différences d’interprétations que l’on peut trouver dans les diverses traductions de la bible que nous connaissons, l’idée
principale et le message Divin sont assez similaires et en adéquations, d’une version à l’autre.


Lorsque je parle de Bible ou des saintes Ecritures, je fais toujours allusion à
l’ancienne et nouvelle alliance (ou ancien et nouveau testament) c'est-à-dire la Parole de Dieu en entier, de Genèse à révélation. Pour moi et la plupart des croyants il n’y a pas de différence
entre les deux alliances, chacune est complémentaire.


Par contre, je ne suis pas du tout d’accord avec toi si tu pense, comme je crois le
comprendre, que la Bible n’est pas la Parole de Dieu, ce serait un blasphème.


La Bible a effectivement été écrite par des hommes, des hommes inspirés par Dieu et
ce n’est pas de leur propre intelligence qu’ils l’ont fait : (2Pi 1:21)  « car ce n'est pas par une volonté
d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint–Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » (2Sa 23:2) «   L’Esprit de l’Eternel a parlé en moi, et sa parole a été sur ma langue. »


Quand à la Foi, elle vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend par la parole de
Dieu. (Romains 10 :17)


 



pierre 12/12/2009 17:34


j'aime pas trop cette citation. Faut dire que je suis pas très proche de la pensée de Paul qui nous présente un Jésus bien différent des évangiles. Lui il parle de Christ, son christ et les
évangiles parlent d'un certain Jésus ... mais bon ... pourquoi j'aime pas cette citation mais parce qu'elle recèle une erreur fondamentale ... lorsque tu greffes une branche de pommes sur un tronc
d'un autre arbre, tu as des pommes ...c'est ainsi que l'on prend des arbres de coing et que l'on greffe des branches de poires pour obtenir des poires.Si nous sommes greffés sur la foi juive, notre
fruit n'est pas juif et toute l'argumentation de Paul tombe ...comme un fruit pourri !


CDO 13/12/2009 12:53



Y a-t-il une différence entre le Jésus dont Paul nous parle et le Jésus décrit dans
les évangiles ? Je ne crois pas. Le  Christ ou Messie (Jésus, ou Yeshoua selon les traductions) de
Paul est le même que celui que l’on rencontre dans toute la Bible.


Les pensées de Paul sont inspirées par Dieu lui-même et Dieu ne se trompe pas. (2
Timothée 3 :16).


Il est important de lire la parole de Dieu à la lumière de l’Esprit Saint, car
c’est lui qui nous conduit sur les sentiers parfois sombres de notre interprétation, et nous éclaire sur ce que certains ont longtemps appelés des mystères.


Paul inspiré, nous considère, nous autres goyim (non Juifs ou païens), comme un
olivier sauvage.


De par notre foi et notre croyance en l’œuvre rédemptrice de Jésus, nous sommes,
(si nous le désirons) greffés sur cette Racine Sainte de l’olivier Franc qui est Israël, le Véritable peuple de Dieu, choisis par Dieu lui-même.


Donc, nous autres oliviers sauvages nous sommes greffés aux milieux des autres
branches, Juives, qui sont aussi des branches d’oliviers. Nous devenons coparticipant de la racine et de la graisse de cet Olivier Franc, c'est-à-dire participant aux même bénédictions que Dieu
accordes à sont peuple bien aimé. Par notre Foi en Yeshoua, le Juif (Jésus) nous devenons enfants de Dieu et frères de Yeshoua. Mathieu
3 :35  « Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui–là est mon frère, ma sœur, et ma mère. »


En tant que véritables croyants en Dieu, les racines de notre Foi ne se trouvent
pas dans une quelconque religion pseudo-chrétienne ou autre institutions, mais bien dans yeshoua (jésus) ‘’qui est la racine principale de cet arbre de vie d’où monte la sève, jusqu’ à ces
branches’’.


La Bible décrit  Abraham comme étant
le Père de la Foi !


Paul, encore lui, et toujours inspiré, nous fait l’éloge de la Foi dans sa lettre
aux Hébreux, (Heb 11 :1 et suivants.) Sans ces hommes et ces femmes de Foi que serions-nous aujourd’hui ?


Dans l’évangile de jean, nous trouvons l’histoire de Jésus et de cette femme
Samaritaine, qui nous ressemble et qui est appropriée à notre époque, en effet, qu’avons-nous à voir avec les Juifs me dirons certains? Et jésus répondit à cette femme comme il nous répond
encore aujourd’hui à nous qui sommes incrédules : « …. Vous, vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. » (Jean 4 :22)


Amen. 



Présentation

  • : MESSIANISITE. La Vérité sur le Messie YESHOUA.
  • MESSIANISITE. La Vérité sur le Messie YESHOUA.
  • : Un site pour les Croyants Messianiques et pour tous ceux qui recherchent la Vérité.La Parole de Dieu nous enseigne que le monde tel qu’il est, est destiné à une fin et un jugement, nul ne doit l’ignorer. Le Salut est pour tous, sans exceptions. Mais pour cela, un retour aux racines de la Foi est nécessaire. Ces racines prennent naissance dans les livres de la Thora et se prolongent dans les Évangiles. Ne refusons pas la main tendue par notre Adon Yeshoua, bientôt il sera trop tard.
  • Contact

Véritables Croyants.

« Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur ! Et ne faites vous pas ce que je dis ? » (Luc 6:46.) 

« Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui–là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » (Mathieu 7 :21).

- Quelle est donc cette volonté que Jésus (Yeshoua) veut nous voir accomplir ?

- Un très grand nombre de Croyant (ou Chrétien) pense qu’il suffit de croire pour être sauvé. Pourtant ce n’est pas ce que la Parole de Dieu nous enseigne. Il faut croire, certes, mais ce n’est pas suffisant, il faut aussi mettre la Parole de Dieu en pratique. Pour cela il faut bien connaitre les Ecritures, les étudier, les comprendre et les pratiquer.


- C’est ce que se modeste Blog va s’efforcé de faire !

Recherche